Rechercher
Fermez ce champ de recherche.

Liste de contrôle SIEM : métriques spécifiques pour évaluer le SIEM

Dans le paysage d'entreprise actuel en évolution rapide, un système de gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM) joue un rôle central dans la protection des entreprises contre les cyberattaques et les erreurs des employés. En fournissant une surveillance et une analyse complètes des événements de sécurité sur l'ensemble du réseau d'une organisation, les outils SIEM aident à détecter et à répondre aux menaces potentielles.

Combinant des données provenant de diverses sources, offrant une vue unifiée de la posture de sécurité d'une organisation – ou brouilleant les pistes et enlisant votre équipe de sécurité avec des alertes sans fin – les outils SIEM doivent être utilisés avec le soin et l'attention nécessaires. Cet article approfondira une liste de contrôle SIEM détaillée, vous guidant à travers les mesures et fonctionnalités essentielles à prendre en compte pour une surveillance de sécurité efficace – et pour éviter les fausses alarmes au milieu de la nuit. Pour comprendre les bases, consultez notre article précédent sur ce qu'est le SIEM.

Pourquoi vous avez besoin du SIEM pour votre surveillance de sécurité

Les systèmes SIEM servent de plaque tournante centrale pour la collecte et l’analyse des données liées à la sécurité provenant de diverses sources au sein de l’infrastructure informatique d’une organisation. Cette approche permet une vue plus complète des menaces de sécurité, facilitant ainsi l'identification, l'évaluation et la réponse aux risques potentiels.

L’une des principales raisons pour lesquelles les organisations optent pour une solution SIEM est sa capacité à fournir une visibilité en temps réel sur la situation de sécurité d’une organisation. En regroupant et en corrélant les données provenant de plusieurs sources, les outils SIEM peuvent détecter des modèles inhabituels ou des anomalies pouvant indiquer une faille de sécurité ou une vulnérabilité. Un autre avantage important des systèmes SIEM est leur rôle dans la conformité et les exigences réglementaires. De nombreux secteurs sont soumis à des normes de sécurité strictes, et les outils SIEM peuvent aider les organisations à garantir qu'elles répondent à ces exigences en fournissant des fonctionnalités détaillées de journalisation, de reporting et d'alerte.

En cas de faille de sécurité, les outils SIEM peuvent rapidement collecter des données pertinentes, contribuant ainsi à une réponse rapide et efficace. Cela réduit les dommages potentiels et les temps d’arrêt causés par les incidents de sécurité. En bref, les solutions SIEM sont extrêmement bénéfiques pour les organisations : vous êtes invités à en savoir plus sur les avantages du SIEM.

Examinons les mesures spécifiques que vous devez évaluer lors de la sélection d'une solution SIEM.

Liste de contrôle d'évaluation de la solution SIEM

La mise en œuvre d’une solution SIEM est une décision stratégique qui va au-delà de la simple détection de menaces potentielles. Il s’agit de trouver le bon équilibre entre fournir des alertes de menace en temps opportun et ne pas surcharger le personnel de sécurité. Son efficacité dépend de sa capacité à refléter la capacité de l’équipe à enquêter et à trier les alertes. Pour y parvenir, les outils SIEM peuvent être décomposés en trois composants principaux : le module de collecte de données, le système de détection des menaces et la réponse aux menaces. Dans l'ordre, ceux-ci collectent, analysent et alertent votre équipe des événements de sécurité dans votre pile technologique. Une évaluation de l'outil approprié pour votre organisation nécessite une analyse approfondie du meilleur outil pour vos besoins, en commençant par la liste de contrôle SIEM suivante :

Intégration des actifs

L'aspect le plus critique de toute solution SIEM est sa capacité à surveiller les connexions réseau et à analyser les processus en cours. Pour y parvenir, une liste précise et mise à jour des actifs doit être conservée : ces points de terminaison et ces serveurs sont l'endroit où les journaux sont générés – s'assurer qu'ils sont connectés à votre moteur d'analyse est le seul moyen d'obtenir une visibilité à 360 degrés.

Traditionnellement, l’intégration des actifs était rendue possible par des agents – des logiciels spécialisés installés directement sur le point final lui-même. Bien que ce soit mieux que rien, les outils SIEM qui s’appuient uniquement sur des agents ne donnent pas une vue d’ensemble complète. Non seulement ils sont difficiles à installer au sein de piles technologiques complexes, mais certains domaines ne sont tout simplement pas adaptés aux logiciels agents, tels que les pare-feu réseau et les serveurs de pré-production. Pour garantir une vue véritablement complète de vos actifs, votre outil SIEM doit être capable d'ingérer des journaux de n'importe quelle source, de s'intégrer à d'autres solutions établies ou, idéalement, les deux.

Non seulement il est important de disposer de l’ensemble des appareils et des points de terminaison, mais la définition de la criticité de ces appareils au sein de votre outil SIEM offre une autre étape supplémentaire. En hiérarchisant les alertes en fonction de l’importance de l’appareil, votre équipe peut bénéficier d’un changement fondamental : des alertes aveugles aux incidents axés sur l’efficacité.

Personnalisation des règles

Le cœur de l’analyse des menaces SIEM réside dans ses règles : à la base, chaque règle définit simplement un événement spécifique se produisant un certain nombre de fois au cours d’une période donnée. Le défi consiste à définir ces seuils pour différencier le trafic normal du trafic anormal dans votre environnement spécifique. Ce processus nécessite d'établir une base de référence du réseau en faisant fonctionner le système pendant quelques semaines et en analysant les modèles de trafic. Étonnamment, de nombreuses organisations ne parviennent pas à adapter leur SIEM à leur environnement unique. Sans cela, les outils SIEM menacent de submerger votre équipe de sécurité d'alertes inutiles sans fin. Même si la priorisation des actifs peut contribuer à améliorer l’efficacité des temps de réponse, la personnalisation des règles permet aux équipes de réduire les faux positifs en premier lieu.

En creusant plus profondément, deux types de règles sont présents. Les règles de corrélation sont celles ci-dessus : celles qui prennent les données brutes des événements et les transforment en informations exploitables sur les menaces. Bien qu'importantes, d'autres règles de découverte d'actifs permettent aux outils SIEM d'ajouter plus de contexte en identifiant les informations sur le système d'exploitation, les applications et les appareils entourant chaque journal. Ces éléments sont essentiels car votre outil SIEM doit non seulement envoyer des alertes hautement prioritaires lorsqu'une attaque SQL est en cours, mais il doit également déterminer si l'attaque peut réussir en premier lieu.

Par exemple, si une plage IP dans le flux provient d’un groupe de pirates informatiques connu, le système pourrait augmenter la criticité des événements associés. Les données de géolocalisation jouent également un rôle, permettant d'ajuster la criticité en fonction de l'origine ou de la destination du trafic réseau. Cependant, les flux de menaces de mauvaise qualité peuvent augmenter considérablement les faux positifs, ce qui souligne l’importance de choisir un flux fiable et régulièrement mis à jour.

Les faux positifs ne sont pas que des inconvénients mineurs : ils peuvent constituer des perturbations majeures, en particulier lorsqu'ils entraînent des alertes nécessitant une attention immédiate aux petites heures du matin. Ces alertes inutiles perturbent non seulement le sommeil, mais contribuent également à la lassitude des alertes du personnel de sécurité, ce qui peut entraîner des temps de réponse plus lents ou des menaces réelles manquées. Lorsqu'un système SIEM a accès aux données de gestion de configuration, il obtient un aperçu de l'état opérationnel normal du réseau et de ses composants. Cela inclut la connaissance des mises à jour planifiées, des activités de maintenance et d'autres changements de routine qui pourraient autrement être interprétés à tort comme des activités suspectes. L'intégration des données de gestion du changement dans une solution SIEM est cruciale pour améliorer sa précision et son efficacité. Cela permet au système de discerner plus efficacement entre les activités normales et anormales.

Avec une base de règles solide, il devient enfin possible pour votre solution SIEM de commencer à faire son travail : détecter les vulnérabilités.

Détection de vulnérabilités avec UEBA

Bien que la détection des vulnérabilités soit, sur le papier, l’objectif principal du SIEM, elle occupe la troisième place dans cette liste car les règles entourant la détection sont aussi importantes que la détection des vulnérabilités. Une fonctionnalité spécifique de détection des vulnérabilités incluse devrait être l’analyse du comportement des utilisateurs et des entités (UEBA). L’UEBA se situe de l’autre côté de la médaille de l’analyse des risques : alors que certains outils SIEM s’appuient uniquement sur des règles, l’UEBA adopte une approche plus proactive et analyse elle-même le comportement des utilisateurs.

Supposons que nous souhaitions analyser les modèles d'utilisation du VPN d'un utilisateur nommé Tom. Nous pourrions suivre divers détails de son activité VPN, tels que la durée de ses sessions VPN, les adresses IP utilisées pour les connexions et les pays à partir desquels il se connecte. En collectant des données sur ces attributs et en appliquant des techniques de science des données, nous pouvons créer un modèle d'utilisation pour lui. Après avoir accumulé suffisamment de données, nous pouvons utiliser des méthodes de science des données pour discerner les modèles d’utilisation du VPN de Tom et établir ce qui constitue son profil d’activité normal. En s'appuyant sur des scores de risque plutôt que sur des alertes de sécurité individuelles, les frameworks UBEA bénéficient d'une réduction considérable des faux positifs. Par exemple, un seul écart par rapport à la norme ne déclenche pas automatiquement une alerte auprès des analystes. Au lieu de cela, chaque comportement inhabituel observé dans les activités d’un utilisateur contribue à un score de risque global. Lorsqu’un utilisateur accumule suffisamment de points de risque au cours d’une certaine période, il est alors classé comme notable ou à haut risque.

Un autre avantage de l’UEBA est sa capacité à respecter scrupuleusement les contrôles d’accès. Grâce à la visibilité approfondie des actifs précédemment établie, il devient possible pour les outils SIEM non seulement de surveiller qui accède à un fichier, un appareil ou un réseau, mais également de savoir s'ils sont autorisés à le faire. Cela peut permettre à vos outils de sécurité de signaler des problèmes qui autrement échapperaient au radar IAM traditionnel, tels que les attaques de piratage de compte ou les initiés malveillants. Lorsque des problèmes sont découverts, les modèles de réponse aux incidents permettent d'automatiser la séquence d'étapes qui se produisent immédiatement après le déclenchement d'une alerte. Ceux-ci aident les analystes à vérifier rapidement l’attaque en question et à prendre les mesures correspondantes pour éviter d’autres dommages. Lorsque ceux-ci peuvent changer en fonction des détails de l’alerte, du temps supplémentaire peut être gagné. Les workflows dynamiques de réponse aux incidents permettent aux équipes de sécurité de trier et de répondre aux menaces en un temps record.

Analyse réseau active et passive

  • Analyse réseau active : Cela implique de sonder de manière proactive le réseau pour découvrir les appareils, les services et les vulnérabilités. L'analyse active revient à frapper aux portes pour voir qui répond : elle envoie des paquets ou des requêtes à divers systèmes pour recueillir des informations. Cette méthode est essentielle pour obtenir des données en temps réel sur l’état du réseau, identifier les hôtes actifs, les ports ouverts et les services disponibles. Il peut également détecter les failles de sécurité, telles que des logiciels obsolètes ou des vulnérabilités non corrigées.
  •  
  • Analyse réseau passive : En revanche, l’analyse passive observe silencieusement le trafic réseau sans envoyer de sondes ni de paquets. C’est comme écouter des conversations pour recueillir des renseignements. Cette méthode repose sur l'analyse du flux de trafic pour identifier les appareils et les services. L'analyse passive est particulièrement précieuse en raison de sa nature non intrusive, garantissant qu'elle ne perturbera pas les activités normales du réseau. Il peut détecter les appareils que l'analyse active pourrait manquer, tels que ceux actifs uniquement pendant certaines périodes.
L'analyse active et passive fait partie intégrante d'un outil SIEM complet. L'analyse active fournit des informations directes et immédiates, tandis que l'analyse passive offre une surveillance continue. Ensemble, ils forment une stratégie de défense à plusieurs niveaux, garantissant que rien n’est laissé au hasard dans la poursuite de la sécurité et de l’intégrité du réseau.

Personnalisation du tableau de bord

Différents niveaux opérationnels au sein d’une organisation nécessitent leur propre vision de la sécurité de votre pile technologique. La direction, par exemple, a besoin de résumés de haut niveau axés sur les problèmes commerciaux et non sur les détails techniques. En revanche, les techniciens de sécurité bénéficient de rapports approfondis et complets. Un outil SIEM capable de prendre en charge ce niveau de personnalisation garantit non seulement que chaque membre de l'équipe reçoit les informations les plus pertinentes pour son rôle, mais il permet également une meilleure communication entre les membres de l'équipe et la direction, sans recourir davantage à des outils tiers.

Rapports et investigations clairs

Un reporting efficace fait partie intégrante d’une solution SIEM. Il doit fournir des informations claires et exploitables qui correspondent aux besoins distincts des différents niveaux organisationnels, de la direction au plus haut niveau au personnel technique. Cela garantit que toutes les personnes impliquées dans la surveillance et la réponse en matière de sécurité disposent des informations nécessaires pour prendre des décisions éclairées et agir efficacement.

Évaluation SIEM de nouvelle génération

La solution SIEM de nouvelle génération de Stellar Cyber ​​est conçue pour gérer les complexités de la cybersécurité moderne avec une architecture évolutive conçue pour gérer de grands volumes de données. Il ingère, normalise, enrichit et fusionne sans effort les données de tous les outils informatiques et de sécurité. Ensuite, en tirant parti d'un puissant moteur d'IA, Stellar Cyber ​​traite efficacement ces données, ce qui en fait une solution idéale pour toute échelle d'opération.

Au cœur des performances robustes de Stellar Cyber ​​se trouve son architecture cloud native basée sur des microservices. Cette conception permet une mise à l'échelle horizontale en réponse à la demande, garantissant que le système peut gérer n'importe quel volume de données et charge d'utilisateur requis pour votre mission de sécurité. Cette architecture met l'accent sur le partage des ressources, la surveillance du système et la mise à l'échelle, vous permettant de vous concentrer uniquement sur la sécurité sans le fardeau des problèmes de gestion du système.

La flexibilité de déploiement est un aspect clé de la solution Stellar Cyber. Il est adaptable à divers environnements, qu'il s'agisse d'une configuration sur site, dans le cloud ou hybride, garantissant une intégration transparente avec votre infrastructure existante. De plus, Stellar Cyber ​​est intrinsèquement conçu pour la multi-location à partir de zéro. Cette fonctionnalité garantit des opérations flexibles et sécurisées pour les organisations de toutes tailles et de tous types. De plus, la capacité multisite de la solution garantit que les données restent résidentes dans leur région spécifique. Ceci est crucial pour la conformité et l’évolutivité, en particulier dans les environnements d’exploitation complexes où la résidence et la souveraineté des données sont essentielles.

L'approche de Stellar Cyber ​​répond non seulement aux exigences actuelles de la cybersécurité, mais est également évolutive, prête à évoluer avec les besoins de votre organisation. Que vous dirigiez une petite entreprise ou une opération à grande échelle, la solution de Stellar Cyber ​​est équipée pour fournir une surveillance de sécurité et une gestion des menaces supérieures. Découvrez-en davantage sur notre plateforme SIEM Next Gen et voyez comment elle peut améliorer la sécurité de votre organisation.