Stellar Cyber ​​Open XDR-logo
Rechercher
Fermez ce champ de recherche.

NDR vs XDR : les principales différences

Choisir la bonne solution de sécurité peut être intimidant : les enjeux sont élevés, la capacité de détecter et de répondre aux cybermenaces étant plus vitale que jamais. Le grand nombre d’outils disponibles peut compliquer encore davantage les choses : faites le mauvais choix et les équipes de sécurité risquent de s’enliser dans de lourdes demandes d’intégration. La détection de réseau est une offre de base des outils NDR ; XDR promet une détection étendue des menaces sur différentes couches de sécurité – mais laquelle est la meilleure ?

Cet article examinera les principales différences, avantages et limites du NDR et du XDR, aidant ainsi les organisations à prendre une décision éclairée qui correspond à leurs besoins spécifiques en matière de sécurité.

Qu'est-ce que le NDR ?

Dans la plupart des attaques, les attaquants n’accèdent pas immédiatement aux fichiers confidentiels ou sensibles spécifiques qu’ils recherchent. Au lieu de cela, ils sont susceptibles de s’engager dans de nombreuses activités de réseau, détectant les oublis et enchaînant les vulnérabilités. Les mesures de sécurité traditionnelles qui se concentrent principalement sur la prévention des attaques via des pare-feu ou des logiciels antivirus permettent aux attaquants de se lancer dans ces opérations de commande, de contrôle et de découverte, et laissent souvent les menaces passer complètement sous le radar. Une solution NDR verrouille cette méthode d'attaque en offrant une visibilité sur tous les événements réseau. Ce haut degré de connaissance du réseau rend en outre les systèmes NDR capables de détecter les étapes ultérieures d'une attaque, telles que les mouvements latéraux et l'exfiltration de données.

Les systèmes NDR peuvent prendre de grandes quantités d’informations sur le réseau et les intégrer à des analyses avancées. Cela leur permet d'identifier des modèles ou des comportements inhabituels qui signifient un risque de sécurité, tels que des tentatives d'accès non autorisées, une exfiltration de données ou des signes de logiciels malveillants. Une fois qu'une menace est détectée, la solution NDR alerte les équipes de sécurité, permettant une action immédiate pour atténuer le risque. De plus, ces solutions intègrent souvent des algorithmes d'apprentissage automatique pour améliorer leurs capacités de détection de réseau au fil du temps, en tirant les leçons de chaque incident pour améliorer l'identification des menaces futures. Cette approche dynamique et adaptative de la sécurité des réseaux rend les solutions NDR inestimables pour les organisations cherchant à protéger leurs actifs numériques contre des cybermenaces de plus en plus sophistiquées.

Pour une analyse approfondie de la façon dont le NDR peut être optimisé, consultez notre guide définitif sur «Qu'est-ce que le NDR ?'. Comprendre la richesse des capacités proposées est également important : maîtrisez l'ensemble des fonctionnalités proposées. Capacités de la plateforme NDR ici.

Qu'est-ce que XDR?

Les solutions de détection et de réponse étendues (XDR) font partie d'une approche plus approfondie et plus avancée de la cybersécurité des entreprises. XDR se concentre sur l’intégration de divers produits de sécurité dans un système cohérent et unifié. Contrairement aux systèmes de sécurité traditionnels, qui fonctionnent souvent en silos, les solutions XDR fusionnent les données provenant de plusieurs couches de sécurité, notamment les points finaux, les réseaux, les serveurs et les ressources cloud. Cette intégration permet une vision plus globale du paysage de la sécurité.

En règle générale, les solutions XDR sont des moyens spécifiques au fournisseur de canaliser chaque élément de données vers des analyses avancées et une intelligence artificielle : cela permet de corréler les données sur des couches de sécurité très différentes. Une fois la détection des menaces déclenchée, les systèmes XDR peuvent alors automatiquement lancer des réponses, comme isoler les systèmes concernés, bloquer les activités malveillantes ou alerter les équipes de sécurité. Cette approche proactive et automatisée accélère non seulement les temps de détection et de réponse, mais réduit également le recours aux interventions manuelles, ce qui en fait un outil efficace pour lutter contre les cybermenaces de plus en plus complexes. En offrant une posture de sécurité plus dynamique et adaptative, les solutions XDR deviennent progressivement un élément essentiel des stratégies de cybersécurité modernes.

Mettre en place une solution XDR ne doit pas nécessairement être difficile. Du choix d’un fournisseur à l’optimisation des temps de configuration, voici comment implémenter XDR le droit chemin. Et si vous enfermer dans un fournisseur spécifique vous a empêché d'explorer le domaine dans le passé, consultez notre plateforme ouverte XDR.

Comparaison NDR vs XDR : 3 différences clés

La détection et la réponse réseau (NDR) et la détection et la réponse étendues (XDR) font toutes deux partie intégrante des cadres de cybersécurité modernes, mais elles diffèrent fondamentalement par leur portée et leur intégration. NDR se concentre spécifiquement sur le trafic réseau, en surveillant les anomalies et les menaces qui traversent le réseau de l'organisation. Sa fonction principale est d'analyser les données du réseau, telles que les flux de trafic, les journaux et les paquets, afin d'identifier les activités suspectes susceptibles d'indiquer une faille de sécurité. Les solutions NDR sont particulièrement adaptées à la découverte des menaces basées sur le réseau, telles que les tentatives d'intrusion, les mouvements latéraux au sein d'un réseau et d'autres formes de trafic malveillant. Il s’agit essentiellement d’un outil de sécurité cloisonné qui se connecte à vos tableaux de bord de surveillance et outils d’alerte préétablis.

Alors que les solutions NDR ingèrent et analysent passivement les données du réseau, XDR s'étend au-delà du réseau pour offrir une solution de sécurité plus complète. Il intègre les données des points finaux, des environnements cloud, des applications et, bien sûr, du trafic réseau. XDR offre une vue unifiée des menaces dans l’ensemble de l’écosystème informatique, et pas seulement sur le réseau. Cette intégration permet à XDR de corréler les données de différentes couches de sécurité, offrant ainsi des informations plus approfondies et une détection plus précise des menaces. Les solutions XDR intègrent également souvent des capacités de réponse automatisées, permettant une atténuation plus rapide des menaces dans plusieurs domaines.

Ci-dessous, nous examinons de plus près les principales différences.

# 1. Portée

NDR se concentre uniquement sur le trafic réseau, tandis que XDR intègre les données des points finaux, des réseaux, du cloud et des applications. En raison de la portée plus restreinte offerte par le NDR, il est souvent rencontré bien plus tôt dans la maturation de la boîte à outils de sécurité d’une entreprise.

#2. Capacités de détection des menaces

XDR fournit un aperçu plus large et plus approfondi des menaces grâce à sa corrélation de données entre couches, par rapport à l’approche centrée sur le réseau du NDR. Alors que les points finaux deviennent de plus en plus des pièces majeures du puzzle de l’investigation des attaques, l’incapacité native du NDR à intégrer les données des appareils pourrait constituer un problème.

#3. Prix

Étant donné que XDR est conçu pour une posture de sécurité globale dans l’ensemble de l’environnement informatique d’une organisation, le prix est souvent plusieurs fois supérieur à celui d’un outil NDR seul. Cependant, il convient de garder à l’esprit les implications tarifaires des outils NDR cloisonnés. Les faux positifs constituant un véritable obstacle à l'efficacité des équipes de sécurité, les options de non-remise nécessitent encore une portée plus large, souvent fournie par davantage d'outils tiers. Enfin, il faut considérer le coût ultime d’une attaque réussie. Les outils XDR pourraient réduire le risque du pire des cas tout en égalisant les règles du jeu et en faisant gagner du temps à votre personnel de sécurité.

En prenant du recul, les coûts totaux d’outillage pourraient s’équilibrer : le tableau suivant fournit une analyse plus approfondie des différences précises dans les mécanismes et les réponses.

NDR

XDR

Méthodes d'ingestion de données

Exploitation réseau, trafic en miroir ou journaux de flux AWS (s'applique aux environnements de cloud sur site, virtuels, hybrides ou publics).

Mélange d'agents de point de terminaison pour l'analyse des processus hôtes, de pare-feu de nouvelle génération (NGFW) pour l'inspection du trafic réseau et d'autres sources de données possibles.

Site d'installation Déployé sans agents. Positionné hors bande dans les environnements cloud, les centres de données et les sites distants. Les agents de point de terminaison et les appliances NGFW sont déployés sur chaque point de terminaison et aux limites du réseau pour une visibilité améliorée.
Capacités de réponse Les réponses se limitent généralement à des actions basées sur le réseau, comme le blocage du trafic ou l'isolement de segments. Réponses automatisées dans divers domaines, notamment l'isolation des points de terminaison, l'ajustement des pare-feu, etc.
Déploiement Complexité de déploiement minimale. Nécessite plus d’efforts pour le déploiement.
Impact sur les performances N’affecte pas négativement les performances. Dégradation potentielle des performances lors de la surveillance du trafic réseau latéral.
Stratégie du fournisseur Intégré de manière native aux systèmes de renseignement sur les menaces, de détection et de réponse des points de terminaison (EDR) et de gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM) pour éviter la dépendance aux fournisseurs. Axées sur un seul fournisseur : les plates-formes de détection et de réponse étendues (XDR) sont souvent spécifiques à un seul fournisseur, limitant les intégrations tierces à des fonctions telles que la veille sur les menaces.

Avantages et inconvénients du rapport de non-remise

Les systèmes de détection et de réponse réseau (NDR) sont un élément essentiel de l'infrastructure de cybersécurité. Il offre de nombreux avantages et plusieurs avantages par rapport aux processus de sécurité manuels, mais comporte diverses limitations.

Avantages du rapport de non-remise

Reconnaissance de modèles de réseau

NDR est capable de reconnaître des modèles et des activités inhabituelles dans de grands volumes de données réseau, ce qui le rend très efficace pour identifier les exploits avancés du jour zéro et les mouvements latéraux au sein d'un réseau.

Analyse des données brutes en temps réel

L'analyse de la télémétrie brute du réseau en temps réel fournit des alertes opportunes, qui permettent aux équipes d'améliorer les temps de réponse aux incidents.

Contenir les menaces existantes

NDR permet à votre équipe de sécurité d'attribuer un comportement malveillant à une adresse IP spécifique, ce qui permet ensuite à l'outil d'effectuer des analyses médico-légales et de déterminer comment les attaquants se sont déplacés latéralement au sein d'un environnement. Cela permet aux équipes de voir quels autres appareils pourraient être infectés, ce qui entraîne une réponse plus rapide aux incidents et un confinement des menaces, ainsi qu'une meilleure protection contre les impacts défavorables sur l'entreprise.

Inconvénients du rapport de non-remise

Exigences de complexité et d’expertise

La mise en œuvre et la gestion d'un système NDR nécessitent un certain niveau d'expertise pour interpréter avec précision les données et distinguer les faux positifs des véritables menaces. Cela peut constituer un défi de taille pour les organisations ne disposant pas d’une équipe dédiée à la cybersécurité.

Besoins en ressources

Les systèmes NDR peuvent être gourmands en ressources, à la fois en termes de puissance de calcul et de bande passante. Ils doivent traiter et analyser de grands volumes de données réseau en temps réel, ce qui peut s’avérer exigeant pour l’infrastructure d’une organisation.

Considérations uniques

Par rapport aux solutions de sécurité de base, NDR prend les devants en offrant une visibilité approfondie du réseau et en détectant les anomalies basées sur le comportement, plutôt que de s'appuyer uniquement sur les signatures de menaces connues. Cependant, son intensité en ressources et sa complexité en termes de configuration et de gestion continue peuvent le rendre moins accessible aux petites organisations disposant de ressources limitées en matière de cybersécurité.

Pour déterminer s'il convient à votre organisation, tenez compte de l'architecture réseau sur laquelle vous comptez au quotidien : même si tous les NDR doivent vous fournir des analyses riches en métadonnées, les données précises qu'ils collectent évoluent en fonction de la complexité de votre propre réseau.

Cela révèle une fois de plus les exigences en matière de données imposées par les solutions NDR : alors que l'analyse des données de base peut fournir un premier degré de visibilité, une plainte courante formulée par les utilisateurs NDR à petit budget concerne le grand nombre de faux positifs. Afin d'éliminer les faux positifs des menaces réelles, le NDR aura besoin d'encore plus d'informations : les algorithmes d'apprentissage automatique intégrés nécessitent en outre l'activité des périphériques réseau, le comportement des utilisateurs et les données des applications elles-mêmes. Ensemble, ce n’est qu’à ce moment-là qu’un rapport de non-remise pourra raisonnablement réduire les faux positifs jusqu’à un nombre gérable. Enfin, comme la grande majorité des données réseau est cryptée, il est encore plus important qu’une solution NDR détecte les menaces sans décrypter les données potentiellement sensibles. Comprendre les limites de chaque outil de sécurité est primordial pour maintenir les défenses de votre organisation au meilleur niveau.

Avantages et inconvénients du XDR

Bien que NDR propose une approche unique, la capacité de XDR à intégrer et à croiser les données en fait un outil beaucoup plus cohérent qui profitera énormément à vos équipes de sécurité.

Avantages XDR

Intégration de sécurité holistique

Le principal avantage de XDR réside dans sa capacité à intégrer divers outils de sécurité et sources de données, tels que la sécurité des points finaux dans les sources de messagerie, de réseau et de cloud. Cette intégration offre une vue plus complète de l’état de sécurité d’une organisation, permettant une détection et une réponse plus efficaces aux menaces sur plusieurs couches de l’infrastructure informatique. Cette approche holistique distingue XDR des solutions comme NDR, qui se concentrent principalement sur le trafic réseau.

Détection et réponse automatisées aux menaces

Les systèmes XDR utilisent des analyses avancées et l'apprentissage automatique pour automatiser la détection de menaces complexes. Cette automatisation accélère non seulement le processus de détection, mais garantit également une réponse rapide aux menaces identifiées, réduisant ainsi la durée pendant laquelle les attaquants sont actifs au sein du système. Cette fonctionnalité est particulièrement avantageuse par rapport aux systèmes traditionnels de gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM), qui nécessitent souvent davantage d'interventions manuelles.

Amélioration des enquêtes et des réponses aux incidents

XDR fournit des informations enrichies et corrélées à partir de divers points de données, contribuant ainsi à une enquête et une réponse plus efficaces aux incidents. Cette analyse unifiée des données peut conduire à une identification plus précise des menaces et à une meilleure compréhension des vecteurs d’attaque. Considérez le fait que NDR adopte une approche qui définit le terme « normal » et n’alerte les équipes de sécurité que lorsque les événements sont « différents ». Bien que mieux que rien, cette stratégie mélange fondamentalement différent et menaçant. Des équipes d’attaquants bien financées et expérimentées sont capables d’en tirer parti en cachant les comportements malveillants sous une façade de comportement « normal ». Dans le même temps, cette approche peut générer de grandes quantités de bruit non pertinent. XDR évite cela en mettant en œuvre une analyse haute fidélité à chaque point d’entrée. L’analyse n’a désormais plus besoin de formuler des hypothèses en noir et blanc.

Inconvénients du XDR

Complexité et besoins en ressources

La mise en œuvre et la gestion de XDR peuvent être complexes, nécessitant des ressources et une expertise importantes. Les organisations peuvent avoir du mal à intégrer divers composants de sécurité dans le système XDR, surtout si elles utilisent déjà une combinaison de produits de sécurité provenant de différents fournisseurs. Cette complexité peut constituer un obstacle, en particulier pour les organisations qui ne disposent pas encore de professionnels hautement qualifiés.

Dépendance excessive potentielle à l’automatisation

Bien que l’automatisation soit un point fort du XDR, une dépendance excessive à son égard peut entraîner des failles de sécurité. Les systèmes automatisés peuvent manquer des vecteurs d’attaque nouveaux ou sophistiqués qui n’ont pas été rencontrés auparavant ou qui n’ont pas été correctement appris. Cela contraste avec les approches d'investigation plus manuelles, comme la chasse aux menaces, qui peuvent parfois révéler des menaces que les systèmes automatisés ne parviennent pas à détecter.

Problèmes de verrouillage des fournisseurs et d’intégration

Les solutions XDR fonctionnent souvent mieux lorsque tous les composants proviennent du même fournisseur, ce qui peut conduire à une dépendance vis-à-vis du fournisseur. Cela peut limiter la flexibilité et le choix des organisations, et l'intégration d'outils tiers ou de systèmes existants peut ne pas être transparente. Contrairement aux solutions modulaires plus ouvertes, XDR peut imposer des limites à l’évolution de l’infrastructure de sécurité d’une organisation au fil du temps.

Ces avantages et inconvénients soulignent que, même si XDR offre une approche unifiée et automatisée de la sécurité, il entraîne également des complexités et des dépendances que les organisations doivent prendre en compte attentivement lorsqu'elles décident de leur infrastructure de sécurité.

Ne précipitez pas le processus de prise de décision

Les outils de la boîte à outils de votre équipe de sécurité peuvent faire la différence entre le déploiement de logiciels malveillants et leur prévention réussie. Tenez compte de la taille et de l'efficacité opérationnelle de votre personnel de sécurité : si ses heures sont englouties par un tri et une enquête manuels, ou s'il est harcelé par des alertes sans fin et des réglages de produits, il est peut-être temps de commencer à enquêter sur un seul volet. solutions de verre telles que XDR. L’Open XDR de Steller Cyber simplifie et unifie les piles de sécurité tentaculaires en une approche unique et holistique, quel que soit le fournisseur.

Remonter en haut