Stellar Cyber ​​Open XDR-logo
Rechercher
Fermez ce champ de recherche.

EDR vs XDR : les principales différences

Même si la détection et la réponse des points de terminaison (EDR) et la détection et la réponse étendues (XDR) représentent toutes deux des outils cruciaux dans l'arsenal de cybersécurité actuel, la discussion autour de leurs capacités peut rendre difficile l'analyse de la différence. EDR est l’ancienne solution – principalement axée sur le niveau des points finaux, elle surveille et collecte les données d’activité des ordinateurs portables, des ordinateurs de bureau et des appareils mobiles. Il s'agissait d'un progrès considérable par rapport à son prédécesseur, le programme antivirus. L'EDR a protégé d'innombrables appareils par un certain nombre d'approches, dont la principale est l'analyse du comportement de l'utilisateur final (EUBA), qui détecte les modèles suspects pouvant indiquer une menace de cybersécurité.

XDR, en revanche, est beaucoup plus récent que EDR et s'appuie sur ses fondations en s'étendant au-delà des seuls points de terminaison. Il intègre les données de plusieurs couches de sécurité, notamment la messagerie électronique, le réseau, le cloud et les points finaux, offrant une vue plus complète de la situation de sécurité d'une organisation. Parallèlement, une approche centralisée permet d'unifier les réponses de votre organisation, permettant aux équipes de sécurité de répondre aux menaces dans l'ensemble de l'écosystème informatique plutôt que de manière isolée. Cet article abordera les principales différences entre les solutions EDR et XDR modernes – et déterminera si le nouveau XDR en vaut le prix.

Qu'est-ce qu'EDR ?

Garder les employés et les flux de travail connectés fait partie intégrante du succès quotidien de votre organisation. Alors que de plus en plus d’entreprises cherchent à accroître leur efficacité, le nombre d’appareils connectés à Internet continue de monter en flèche. estimé à 38.6 milliards d’ici 2025. La quantité croissante d’appareils a déjà eu de graves conséquences sur la sécurité des entreprises, illustrées par Rapport 2023 de Verizon sur les menaces liées aux logiciels malveillants, qui a révélé que les logiciels malveillants installés sur les points finaux étaient directement responsables de jusqu'à 30 % des violations de données.

Les solutions EDR adoptent une approche qui donne la priorité à la protection des points finaux face aux menaces d'entreprise. Ceci est réalisé de manière multidimensionnelle : d'abord en surveillant et en collectant des données à partir des points finaux, puis en analysant ces données pour détecter des modèles indiquant une attaque et en envoyant des alertes pertinentes à l'équipe de sécurité.

La première étape implique l’ingestion de télémétrie. En installant des agents sur chaque point de terminaison, les modèles d'utilisation individuels de chaque appareil sont enregistrés et collectés. Les centaines d'événements liés à la sécurité collectés incluent les modifications du registre, l'accès à la mémoire et les connexions réseau. Celui-ci est ensuite envoyé à la plateforme centrale EDR pour une analyse continue des fichiers. Qu'il soit sur site ou basé sur le cloud, l'outil EDR principal examine chaque fichier qui interagit avec le point de terminaison. Si une séquence d'actions sur un fichier correspond à un indicateur d'attaque pré-reconnu, l'outil EDR classera l'activité comme suspecte et enverra automatiquement une alerte. En signalant les activités suspectes et en transmettant des alertes à l'analyste de sécurité concerné, il devient possible d'identifier et de prévenir les attaques avec une bien plus grande efficacité. Les EDR modernes peuvent également lancer des réponses automatisées en fonction de déclencheurs prédéterminés. Par exemple, isoler temporairement un point de terminaison pour empêcher les logiciels malveillants de se propager sur le réseau.

Qu'est-ce que XDR?

Alors que l'EDR donne la priorité aux points de terminaison, le XDR peut être considéré comme une évolution de celui-ci. Les systèmes EDR, bien que précieux, présentent des inconvénients notables qui peuvent mettre à l’épreuve les organisations à court de ressources. La mise en œuvre et la maintenance d'un système EDR nécessitent des investissements importants en termes de temps, de finances et de bande passante, sans parler de la nécessité d'une main-d'œuvre qualifiée pour le gérer efficacement. À mesure que les applications sont accédées par une main-d'œuvre plus dispersée qui utilise une nouvelle gamme d'appareils, de types d'appareils et d'emplacements d'accès, de plus en plus de lacunes de visibilité se produisent, compliquant encore davantage la détection des menaces avancées. XDR est une solution qui fait évoluer le point de vue de votre équipe de sécurité, passant de chasseurs d'alertes aveugles à des chasseurs de menaces alimentés par le contexte.

XDR est si révolutionnaire grâce à sa capacité à intégrer les données sur les menaces provenant d'outils de sécurité auparavant isolés, tels que l'EDR, dans l'ensemble de l'infrastructure technologique d'une organisation. Cette intégration facilite des capacités d’enquête, de chasse aux menaces et de réponse plus rapides et plus efficaces. Une plate-forme XDR est capable de collecter des données télémétriques de sécurité à partir de diverses sources, notamment les points finaux, les charges de travail cloud, les réseaux et les systèmes de messagerie. L’un des principaux avantages de XDR est sa capacité à fournir des informations contextuelles. En analysant les données dans différentes couches de l'environnement informatique, XDR aide les équipes de sécurité à mieux comprendre les tactiques, techniques et procédures (TTP) utilisées par les attaquants. Ces renseignements riches en contexte permettent de répondre de manière plus éclairée et plus efficace aux menaces de sécurité.

De plus, sa détection étendue réduit considérablement le temps consacré par les analystes à l’investigation manuelle des menaces. Il y parvient en corrélant les alertes, ce qui rationalise les notifications et réduit le volume d'alertes dans les boîtes de réception des analystes. Cela réduit non seulement le bruit, mais augmente également l’efficacité du processus de réponse. En rassemblant les alertes associées, une solution XDR offre une vue plus complète des incidents de sécurité, améliorant ainsi l'efficacité globale des équipes de cybersécurité et améliorant la posture de sécurité de l'organisation. La clé de l'impressionnante suite d'offres de XDR réside dans sa mise en œuvre avec votre cadre de sécurité actuel : consultez notre guide pour une analyse approfondie de la mise en œuvre réussie de XDR.

XDR contre EDR

XDR et EDR représentent deux approches fondamentalement différentes dans le paysage de la cybersécurité. L’EDR est spécialement conçu pour surveiller et répondre aux menaces au niveau des points finaux et, en tant que tel, a innové en matière de visibilité approfondie dès son arrivée. Les solutions EDR sont particulièrement efficaces dans les environnements où la protection des points finaux est primordiale, grâce à l'accent mis uniquement sur les points finaux avant tout.

En revanche, XDR reflète mieux les réalités en matière de ressources auxquelles sont confrontées les organisations modernes. Il intègre des données et des informations provenant d'un plus large éventail de sources, y compris non seulement les points finaux, mais également le trafic réseau, les environnements cloud et les systèmes de messagerie. Cette perspective holistique permet à XDR de détecter des attaques multi-vecteurs plus complexes qui pourraient contourner les mesures de sécurité traditionnelles réservées aux points de terminaison.

Bien que l'EDR soit assez exigeant en ressources, les solutions XDR visent à alléger une partie de la charge administrative des équipes de sécurité en offrant une vue unifiée des menaces sur l'ensemble de l'infrastructure informatique. Cela facilite une réponse plus coordonnée et plus globale. En corrélant les données de différents domaines, XDR fournit un contexte plus approfondi et des capacités de détection améliorées, ce qui en fait une option plus adaptée aux organisations cherchant à mettre en œuvre une stratégie de sécurité intégrée.

Le tableau de comparaison XDR vs EDR ci-dessous détaille les 10 différences clés entre les deux solutions. Garder ces différences à l’esprit peut être essentiel pour distinguer quelle solution présente la meilleure option pour votre propre cas d’utilisation.

EDR

XDR

Objectif principal

Identification des menaces basées sur les points de terminaison.

Intégration de la détection des menaces cross-canal.

Les sources de données

Données du périphérique de point de terminaison, y compris l'activité des fichiers, l'exécution des processus et les modifications du registre.

Des journaux d'accès au cloud aux boîtes de réception de courrier électronique, les données sont collectées à partir des points de terminaison, du réseau, du cloud et des canaux de communication.

Détection de Menace

Basé sur le comportement du point de terminaison qui correspond à des indicateurs d’attaque préétablis.

Corrèle les données sur plusieurs couches de l'environnement informatique pour des analyses comportementales plus précises.

Capacités de réponse

Isole automatiquement les points finaux concernés du réseau ; déploie automatiquement les agents sur les points finaux infectés.

Prend des mesures immédiates et contextualisées, telles que des instantanés de données critiques pour l'entreprise dès les premiers signes d'une attaque de ransomware.

Analyse et reporting

Rationalise l'investigation des données grâce à des techniques telles que la conservation des données et cartographie les événements malveillants avec le framework MITRE ATT&CK.

Signale les comportements inhabituels, enrichis de flux de renseignements sur les menaces, pour créer des rapports hiérarchisés et exploitables.

Visibilité

Haute visibilité sur les activités des points finaux.

Visibilité étendue sur les différents composants informatiques.

Complexité

Généralement moins complexe, axé sur les points finaux.

Plus complexe en raison de l’intégration de diverses sources de données. Nécessite la rationalisation de l’ingestion de données entre les parties prenantes, les API et les politiques.

Intégration avec d'autres outils

Limité aux outils orientés point de terminaison.

Haute intégration avec une large gamme d'outils de sécurité.

Case Study

Idéal pour les organisations qui se concentrent uniquement sur la sécurité des points finaux.

Convient aux organisations recherchant une approche de sécurité holistique.

Enquête d'incident

Enquête approfondie au niveau du point final.

De vastes capacités d’enquête dans l’ensemble de l’écosystème de sécurité.

Avantages de l'EDR

Lorsque l’EDR a été introduit pour la première fois dans le paysage de la cybersécurité, son nouveau niveau de précision a contribué à propulser le domaine de la sécurité vers de plus hauts sommets. Les points positifs suivants sont toujours valables aujourd’hui.

Mieux qu'un antivirus

Les solutions antivirus traditionnelles s’appuient uniquement sur les signatures de fichiers : de cette façon, leur protection s’étend uniquement aux souches de logiciels malveillants connues. La sécurité EDR est capable de détecter les menaces émergentes et zero-day que les solutions antivirus traditionnelles peuvent manquer. Parallèlement au degré de protection plus strict, l'approche proactive d'EDR permet de stopper les acteurs malveillants qualifiés avant qu'une violation à grande échelle ne se produise.

Ses capacités automatisées d’enquête et de réponse peuvent également être utilisées par une équipe médico-légale pour déterminer l’étendue d’une attaque précédente. Cet aperçu détaillé de la nature et de la trajectoire d’une attaque permet des stratégies de remédiation plus efficaces. Cela inclut la possibilité d'isoler les points finaux infectés et de ramener les systèmes à leur état d'avant l'infection.

S'intègre à SIEM

Les solutions de gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM) contribuent à fournir une image plus large des informations d'EDR. Les données SIEM peuvent ensuite enrichir les analyses EDR avec un contexte supplémentaire provenant de l'ensemble de votre paysage informatique, aidant ainsi à mieux identifier, hiérarchiser et résoudre les menaces.

Peut garantir la conformité de l'assurance

Face à l'augmentation constante des cybermenaces, les cyber-assureurs exigent souvent que leurs clients emploient une protection plus approfondie qu'un antivirus. C'est pourquoi l'adoption de l'EDR peut souvent être nécessaire pour la couverture.

Inconvénients de l'EDR

Même si l'EDR offre encore aujourd'hui une cybersécurité viable à un grand nombre d'organisations, il vaut la peine d'étudier son adéquation au paysage de la sécurité de demain. Les points suivants mettent en lumière les défis les plus courants rencontrés par les équipes pilotées par EDR.

#1. Faux positifs élevés

Les solutions EDR, en particulier celles qui reposent sur des heuristiques faibles et une modélisation des données insuffisante, peuvent générer un nombre élevé de faux positifs. Cela peut entraîner une lassitude des alertes pour les équipes de sécurité, ce qui rend difficile l'identification des menaces réelles.

#2. Demandes élevées de ressources

Les systèmes EDR peuvent être complexes et nécessiter une quantité importante de ressources pour une mise en œuvre et une maintenance efficaces. Ils sont conçus pour fournir une visibilité approfondie sur les activités des points finaux et générer des données détaillées sur les menaces potentielles. Ce niveau de complexité nécessite une équipe compétente pour gérer et interpréter les données efficacement.

Les solutions EDR nécessitent également une gestion continue et des mises à jour régulières pour rester efficaces contre l'évolution des cybermenaces. Cela implique non seulement des mises à jour logicielles, mais également l'adaptation des configurations et des paramètres du système pour répondre à l'évolution du paysage des menaces et aux changements informatiques organisationnels. Les politiques à distance et BYOD étant de plus en plus ancrées, il n'a jamais été aussi difficile de maintenir l'EDR à jour.

#3. Secondes trop lentes

S'appuyer sur des réponses basées sur le cloud ou attendre l'intervention rapide d'un analyste n'est peut-être pas pratique dans le paysage actuel des menaces en évolution rapide, où des solutions immédiates sont de plus en plus essentielles.

Les cadres EDR actuels reposent principalement sur la connectivité cloud, ce qui entraîne un retard dans la protection des points finaux. Ce décalage, ou temps de séjour, peut être critique. Dans le domaine en constante évolution de la cybersécurité, même un bref retard peut avoir de graves conséquences. Les attaques malveillantes peuvent infiltrer les systèmes, voler ou chiffrer des données et effacer leurs traces en quelques secondes seulement.

Avantages XDR

En tant que dernière itération d'EDR, XDR offre de nombreux avantages quotidiens à vos équipes de sécurité.

#1. Couverture complète

L'avantage le plus important de XDR réside dans sa capacité à intégrer et à analyser des données provenant de diverses sources, notamment les points finaux, les réseaux, les environnements cloud et les systèmes de messagerie. Cette couverture complète offre une vue globale de la situation de sécurité d'une organisation, permettant la détection d'attaques complexes et multi-vecteurs susceptibles de contourner les solutions de sécurité réservées aux points finaux comme EDR. Cette intégration est essentielle pour les organisations confrontées à des cybermenaces sophistiquées et coordonnées.

#2. Détection avancée des menaces – et enquête

Les solutions de sécurité ne peuvent pas être jugées uniquement par le nombre d'alertes qu'elles génèrent : avec le nombre écrasant d'alertes et les limites de leur traitement, couplées à la pénurie de compétences en cybersécurité, de nombreuses équipes de sécurité sont trop sollicitées pour gérer chaque incident potentiel. Des analystes de sécurité qualifiés sont nécessaires pour évaluer chaque incident, mener des enquêtes et déterminer les mesures correctives appropriées. Cependant, ce processus prend du temps et de nombreuses organisations n'ont tout simplement pas le temps de le faire.

Pour améliorer l'efficacité de l'analyse, les solutions de sécurité XDR intègrent désormais l'intelligence artificielle (IA). Cette IA est formée pour enquêter de manière autonome sur les alertes, capable de contextualiser un incident potentiel, de mener une enquête complète, d'identifier la nature et l'étendue de l'incident et de fournir des informations détaillées pour accélérer le processus de réponse. Contrairement aux enquêteurs humains, dont la disponibilité est limitée, un système d’IA bien entraîné peut exécuter ces fonctions en quelques secondes seulement et peut être mis à l’échelle plus facilement et de manière plus rentable.

Inconvénients du XDR

Malgré ses nombreux avantages, il y a quelques points à garder à l’esprit lors de l’exploration de l’espace XDR. Nécessite une vue claire de vos besoins en données Comme pour tout outil basé sur le cloud, un système XDR nécessite une compréhension approfondie de vos besoins en données de journalisation et de télémétrie. Cela permet de donner une idée claire des besoins de stockage de votre XDR lorsqu'il est opérationnel.

#1. Dépendance excessive potentielle à l’égard d’un seul fournisseur

Les solutions XDR spécifiques à un fournisseur, tout en offrant une cybersécurité complète, peuvent conduire à une dépendance excessive à l'égard de l'écosystème de ce fournisseur. Cette dépendance restreint la capacité d'une organisation à intégrer divers produits de sécurité, ce qui peut avoir un impact sur sa planification stratégique de sécurité à long terme. De plus, l'efficacité de ces solutions XDR dépend souvent du développement technologique du fournisseur. De nombreux fournisseurs se concentrent sur des vecteurs d'attaque limités tels que les points finaux, la messagerie électronique, le réseau ou le cloud, mais le véritable potentiel de XDR réside dans la collaboration de plusieurs solutions.

Par conséquent, la valeur globale d'une solution XDR peut dépendre fortement des avancées et des capacités d'intégration des technologies d'autres fournisseurs, ce qui présente un risque de couverture de sécurité incomplète si les solutions d'un fournisseur ne sont pas complètes.

Apportez votre propre EDR

XDR est plus qu'un produit : c'est une stratégie qui vise à maximiser les ressources de cybersécurité déjà à votre disposition. Open XDR de Stellar Cyber ​​supprime le verrouillage du fournisseur qui limite cette stratégie et aide votre entreprise à obtenir une protection XDR profondément personnalisée – sans vous demander de repartir de zéro. Apportez votre propre EDR à OpenXDR de Stellar et bénéficiez de plus de 400 intégrations prêtes à l'emploi, permettant d'améliorer votre visibilité préexistante avec les données des journaux d'application, le cloud et la télémétrie réseau - sans aucune action manuelle requise. Découvrez comment le XDR de Stellar Cyber ​​peut prendre en charge les SecOps de nouvelle génération dès aujourd'hui.

Remonter en haut